La CAT (Coital Alignment Technique) est identique à l’attitude du missionnaire, à la différence que la pénétration est verticale plutôt qu’horizontale.

Mode TAO pratique

Au CAT, le corps du garçon se trouve plus loin vers la tête de la fille, aussi haut qu’il le peut. Ainsi, au lieu de ce garçon et cette fille couchés côte à côte (comme pour le “missionnaire”), sa poitrine est au niveau de ses épaules. La jeune fille peut alors plier ses jambes à un angle de 45 degrés de façon à ce qu’elle incline ses hanches.

Mouvements circulaires

Au lieu de se cogner dans le vagin et d’en sortir, le garçon peut avancer et reculer et faire de petits mouvements circulaires avec son pénis. Il y a donc un contact continu entre le dessous de sa tige et son clitoris :

  • Lorsque le garçon lève les hanches, le corps de son pénis frotte contre le clitoris.
  • Quand le garçon tombe, son pubis frotte contre le clitoris.

Avantages du position du CAT

  • Le clitoris de la fille est stimulé. Les recherches montrent que les femmes qui n’obtiennent pas d’orgasme sur le mode missionnaire sont plus susceptibles d’utiliser la technique d’alignement du coït.
  • Cette cabine est parfois utilisée pour essayer de finir ensemble, bien que cela ne garantisse pas le succès. La réalisation d’un projet est liée à plusieurs choses.
  • Cette cabine est moins intensive pour le garçon que la cabine habituelle des missionnaires.

Inconvénients du mode TAO

  • Le CAT nécessite un certain entraînement, le poinçonnage normal n’est pas possible. Pénétrer verticalement peut sembler un peu étrange au début, mais vous le maîtriserez rapidement une fois que vous aurez le bon tempo et le bon rythme.

Variations

  • La fille peut essayer de se dégourdir les jambes. Le garçon pousse alors son bassin vers le bas de quelques centimètres tandis que la fille pousse ses hanches vers le haut.
  • Sous réserve de quelques ajustements, ce support peut également convenir aux couples de holebi.