Dans cette position, la jeune fille est allongée sur le dos et incline son bassin. Elle tire ses jambes vers le haut de sorte que ses pieds atteignent la hauteur des fesses du garçon.

Support pour pot de miel pratique

Cette position est une variation de l’attitude du missionnaire, mais au lieu de s’allonger sur la fille, le garçon se repose sur ses genoux.

La jeune fille a, tout comme dans la grotte profonde, légèrement levé ses jambes et plié ses genoux. Le garçon est allongé sur le dessus et la pénètre, à moitié assis et appuyé sur ses genoux et ses mains. La jeune fille enroule ses jambes autour de son torse.

Les avantages du pot de miel

  • Une petite variation lorsque la cabine des missionnaires commence à s’ennuyer.
  • Comme la fille garde ses jambes plus hautes, le vagin devient plus étroit et le garçon peut pénétrer plus profondément. Cette position donne une bonne stimulation de la tête du pénis.
  • La fille a également plus de contrôle que dans l’attitude du missionnaire, car elle peut tirer le garçon vers elle avec ses cuisses.
  • En tant que fille, vous avez les mains libres pour caresser la tête, les épaules et les bras du garçon.

Inconvénients du pot de miel

  • Le point G n’est pas stimulé. Le clitoris n’est stimulé que si le garçon est couché assez haut et que le clitoris frotte contre le dessous du pénis.
  • Le “pot de miel” est donc un bon point de départ, mais pour la plupart des filles, il ne convient pas pour atteindre un orgasme.

Variations

  • Lorsque vous placez un oreiller sous le bas du dos de la jeune fille, son bassin est soulevé. De cette façon, l’angle de pénétration change et la fille est stimulée d’une manière différente.
  • Sous réserve de quelques ajustements, ce support peut également convenir aux couples de holebi.