Le “genre” est une question d’expression, mais aussi d’attentes : comment vous comportez-vous en tant que garçon ou fille ? Mais aussi la façon dont on attend de vous que vous vous comportiez en tant que garçon ou fille.

Matériel

Ces rôles, ces attentes et la façon dont nous allons nous comporter, c’est le genre. Votre corps et votre sexe biologique sont comme du matériel, vous l’avez eu à la naissance. Si vous ne l’aimez pas, il n’est pas question de le reformater rapidement : un IBM ne devient pas un ordinateur Apple si vous y installez d’autres logiciels. Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, ce sentiment profond d’être un homme, une femme ou un intermédiaire devrait également faire partie de votre matériel. Ce que vous ressentez est ce que vous ressentez, indépendamment des jugements d’autrui, de ce qui est socialement acceptable ou non. Personne ne peut vous imposer ce que vous devez ressentir !

Quatre éléments

En fait, le sexe de chaque être humain comporte quatre aspects différents :

  • Le sexe : il est (généralement) clairement visible : homme, femme ou intersexuel.
  • Identité de genre : le sentiment d’être un homme, une femme ou un intermédiaire.
  • Expression du genre : ce que vous exprimez sur votre vie émotionnelle, mais aussi la façon dont les autres la perçoivent.
  • Orientation sexuelle : votre attirance et le choix de votre partenaire : hétérosexuel, homosexuel ou bisexuel

Continuum

La meilleure façon d’estimer les variations humaines est de placer les gens sur une longue ligne les uns à côté des autres entre deux points extrêmes. D’un côté “homme”, de l’autre “femme”. C’est ce qu’on appelle le “continuum des genres”. Imaginez cette “ligne d’identité de genre”… Certains hommes se trouvent à l’extrême gauche avec la mention “homme à part entière”, et certaines femmes à droite avec la mention “femme à part entière”. D’autres sont dispersés en d’autres points de cette ligne. Certaines personnes peuvent être si proches du centre qui sépare le masculin du féminin, qu’elles ne savent même pas si elles sont homme ou femme. Cette représentation crée une image beaucoup plus correcte que la simple division homme/femme. Parce qu’il y a de la variation !