Les testicules descendent de la cavité abdominale vers la poche scrotale avant ou peu après la naissance. Un testicule qui n’est pas descendu est resté dans l’aine ou le bas-ventre et n’est donc pas dans la poche scrotale. Une boule de pendule, en revanche, se trouve dans le scrotum mais en glisse parfois.

Testicule non soutenu chez un bébé ou un enfant

Chez 2 à 3 % des garçons nouveau-nés, un testicule ou les deux ne sont pas encore descendus dans la poche scrotale. Le testicule reste alors dans l’aine ou dans le bas-ventre et est, pour ainsi dire, perdu. En général, cette descente se fait automatiquement pendant la première année de vie.

Dans tous les cas, cela doit être fait avant l’âge de 3 ans. Si ce n’est pas le cas, il est préférable que cela soit suivi par un médecin.

Le médecin peut prescrire des médicaments ou suggérer une intervention chirurgicale. Il y a parfois un lien avec une hernie inguinale.

Testicules rétractés ou boule de pendule

Chez certains garçons, les testicules sont régulièrement élevés en hauteur dans le scrotum ou même dans le bas-ventre. Un testicule mobile se trouve parfois dans le scrotum, mais c’est le muscle crémaster qui le tire parfois vers le haut dans le canal inguinal.

La balle effectue donc un mouvement de pendule, c’est-à-dire qu’elle se déplace en permanence dans un mouvement de va-et-vient, généralement dans les conditions suivantes :

  • les températures froides (temps froid ou bain)
  • les efforts physiques
  • excitation
  • éjaculation

Le nom médical de ce dispositif est “testicule rétractile”. Normalement, le testicule retourne toujours dans la poche scrotale et aucun traitement n’est nécessaire. Si le testicule ne descend plus, il est préférable de consulter un médecin.

Testicule non soutenu chez l’adulte

Si ce diagnostic est posé à un âge plus avancé, la boule manquante peut être placée dans le scrotum pendant une opération, mais elle ne fonctionnera plus.

Avec un seul testicule, vous pouvez faire l’amour. L’autre testicule prendra également en charge la production de semences. Ce testicule en fonctionnement est alors responsable de la production de testostérone et de spermatozoïdes.

Il n’est pas forcément très visible que vous n’ayez qu’un seul testicule. Elle ne sera généralement pas perceptible par les autres hommes, par exemple lorsqu’ils se douchent. Les hommes n’ayant qu’un seul testicule peuvent également envisager la chirurgie plastique si cela les dérange beaucoup. La poche scrotale ressemblera alors à celle des autres hommes.

Le risque de cancer des testicules est légèrement plus élevé si un ou deux testicules ne sont pas descendus. Un auto-examen régulier est très utile pour détecter une éventuelle tumeur.